Jeux d’opposition et santé
DES SITUATIONS et leurs repères « SANTE »

1 -Jeux de rapidité et d’attention

 



  • Le plus Santé

    • Organiser un débat sur peur / plaisir par rapport aux jeux proposés permettant de mieux se connaître.

    • Développer les sens pour améliorer la prise d’informations et l’écoute de(s) autre(s): observer, écouter, toucher.

    • Réaliser une affiche présentant les règles d’hygiène (chaussettes…) pour partager et communiquer des connaissances autour de sa santé.



2 –Jeux de conquête d’objets




  • Le plus Santé

    • Travailler par équipe afin d’améliorer les relations interpersonnelles (résultats collectifs, arbitrage…).

    • Insister sur prendre soin de soi et des autres (sécurité active). Débat sur la nécessité de communiquer ses connaissances autour de sa santé dans le domaine de la sécurité.

    • Organiser un débat sur peur/plaisir du contact physique afin de mieux se connaître.




3 -Jeux de conquête de territoire




  • Le plus Santé

    • Organiser un débat sur agressivité / timidité afin de permettre à l’enfant de mieux se connaître.

    • Participer au développement d’une bonne estime de soi par la valorisation de « ce que l’on sait faire » en notant bien réussites et échecs.



4 –Jeux pour déséquilibrer






5 –Jeux pour retenir, immobiliser, se dégager




  • Le plus Santé

    • Organiser un débat sur peur / plaisir de la « chute » afin de permettre à l’enfant de mieux se connaître.

    • Participer au développement d’une bonne estime de soi par la valorisation de « ce que l’on sait faire » en notant réussites et échecs.

    • Prendre soin de lui et des autres (sécurité active) en rédigeant affiches sur la sécurité.



6 -Jeux pour combattre




  • Le plus Santé

    • Organiser un débat sur gagnant / perdant pour permettre à l’enfant de mieux se connaître par une prise en compte des résultats.

    • Permettre à l’enfant de prendre des responsabilités afin d’apprendre à être de plus en plus à l’aise dans ses relations interpersonnelles (jeux en équipes).

    • Permettre à l’enfant de développer une bonne estime de soi par la valorisation de la participation aux différents rôles sociaux (arbitrage).

    • Permettre à l’enfant de prendre soin de lui et des autres (sécurité active) par l’arbitrage et par la rédaction d’affiches.

    • Permettre à l’enfant de se situer dans les APS, par rapport à lui et au plaisir éprouvé (réglette du plaisir ressenti par rapport au résultat), par rapport aux autres (classement en jeux d’opposition).

    • Permettre à l’enfant de partager et communiquer des connaissances autour de sa santé (affiches, débat).





ARBITRAGE